Discussion: 15 avril, journée mondiale de l’art : En quoi l’être humain est-il nécessairement artiste ?


Par Rosie Bourget

Art plastique, art dramatique, poésie, musique, art artisanal traditionnel, art culinaire, comédie, chanson, gravure sur pierre ou bois, sculpture, décoration, ameublement, menuiserie, ébénisterie  etc. Il y a toujours quelque chose à apprécier dans l’art, car il est une création, produit de l’imagination, de la subjectivité de l’artiste. L’art est signifiant, on peut apprendre à l’aimer, c’est-à-dire à le juger, à le comprendre, à l’interpréter à sa façon.

Les métiers d’art offrent une très grande diversité et couvrent des univers très variés, allant de la décoration à l’architecture en passant par la mode, les arts du spectacle, l’industrie ou encore le patrimoine culturel. Les professionnels de ces métiers façonnent, restaurent, imaginent des objets et pièces d’exception à la croisée du beau et de l’utile. Célébrer la journée mondiale de l’art c’est porter un nouveau regard. L’art enrichit, nourrit, vivifie et fortifie. Il éternise nos actes et envies par le génie habile de nos inspirations et aspirations. Par l’art on sublime la beauté, on s’exprime avec le cœur pour partager le bonheur.

Pourquoi apprécier l’art

L’art ne se laisse pas enfermer dans les espaces où il est officiellement reconnu : musées, centres d’art, galeries…on le retrouve à toutes les étapes de la vie quotidienne, à la ville et à la campagne. De tout temps, hôtels et cafés ont fait appel à des peintres pour offrir à leur clientèle un cadre différent.

Dans votre liste de priorités, assurez-vous d’avoir un peu de temps pour la lecture,  aller voir un bon film, une exposition d’art, un spectacle, écouter de la musique. Tout cela contribue à notre bien-être. Pour un humain, vivre, ce n’est pas seulement avoir un paquet d’organes qui fonctionnent extrêmement bien, la vraie vie est spirituelle. Chacun ressent en lui le besoin de créer, de s’élever au-dessus du quotidien. Le dessinateur qui élève l’objet au-dessus de sa simple ustensilité l’a bien compris, voilà qu’il a une âme, qu’on ne l’utilise plus mécaniquement, mais avec le sentiment de satisfaire à une exigence esthétique.

L’art nous libère, il permet l’évasion du conformisme, la résistance aux préjugés… le progrès humain. C’est notre existence même qui progresse, l’expression artistique est un “jaillissement de moi”. L’artiste est nécessairement singulier, original, subversif, avec lui l’humain dépasse les bornes, il donne le droit de concevoir sans normes. Même dans les pires conditions, il trouve moyen de chanter, danser, peindre, écrire… exister, en fait.  Manger, dormir, c’est irrésistible certes, mais l’art est essentiel pour nous ramener à l’essentiel.

On recense 198 métiers d’art répartis dans 83 spécialités. Ces professions sont désormais classées dans 16 grands domaines correspondant à des filières économiques. Quelques exemples : ébéniste et tapissier d’ameublement, regroupés au sein du domaine de l’ameublement et de la décoration. Le fontainier, le marbrier, le sculpteur sur pierre et le tailleur de pierre trouvent quant à eux leur place dans le champ de l’architecture et des jardins. Si le public connaît bien certains métiers (ébéniste, bijoutier, maroquinier, photographe technicien), d’autres restent à découvrir (sérigraphe, gantier, orfèvre, archetier).

Récemment, de nouvelles professions sont venues élargir le secteur : émailleur sur lave, malletier, fresquiste, guillocheur, feutrier, restaurateur de cuirs…Leur point commun ? Un réel savoir-faire pour transformer la matière, la restaurer, imaginer et produire des objets (pièces uniques, petites séries) à la croisée du beau et de l’utile, et présentant un caractère artistique.

Reconnaissant que la vigueur et la vitalité des arts dépendent du bien-être des artistes en tant qu’individus et en tant que collectivité ; à l’occasion de cette journée destinée à l’art, nous tenons à féliciter tous les artistes haïtiens et du monde pour leur contribution dans le domaine artistique. Notamment quelques amis artistes bien connus, tels : la plasticienne Judith Salomon Darucaud, l’écrivaine-romancière Maude Heurtelou (La Famille Bon Plezi), le romancier Claudy Briend Auguste, (Ania La Princesse), le poète Guy Cayemite, l’actrice Maggy Benoit, y comprise votre chroniqueuse Rosie Bourget, écrivaine-préfacière-poétesse  (Floraison, A Rose in Full Bloom, Istwa Kreyòl).

Merci pour la contribution que vous apportez dans le monde culturel. Car, être artiste, est un cadeau du ciel qui n’est pas donné à tout le monde, et qu’on ne peut ni refuser, ni retourner pour être remboursé. Si seulement nous pourrions choisir notre domaine de compétence ! Mais qui d’entre nous peut dire non à Dieu qui nous donne ce que nous méritons ?

L’Art Est En Moi

 

Par Rosie Bourget

 

Par l’art,

mon inspiration coule à flot,

par écrit, par des mots.

 

Par l’art,

ma muse renait de ses cendres,

chantant comme une offrande.

 

Par l’art,

je m’exprime avec le cœur,

je partage avec vous mon bonheur.

 

Par l’art,

l’envie renie ma toile,

le vent emporte ma voile.

 

Par l’art,

j’écris des vers

pour m’installer dans votre univers.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s