Happy World Poetry Day 2016


This year’s calendar holds something for everyone,

from aspiring to established poets,

and from those who enjoy poetry

to those who think poetry isn’t for them.

Anyone can get involved in the poetry community,

discover worldwide poets,

share their own work or find out what it is all about.

Happy world poetry day to all the poets in the world.

RB

Publicités

21 mars, une journée consacrée a la poésie


Par Rosie Bourget

Un poème suscite des émotions, comme la joie et la tristesse. Il peut aussi faire rire, surprendre, ou faire rêver, passer un message, défendre une cause. En tant que poète, nous ne saurions laisser passer comme une lettre à la poste la journée consacrée à la poésie.

Qu’est-ce que la poésie ?

 

Comment donner une réponse qui ne soit ni partielle et partiale, ni subjective et personnelle ? Sans risque de se tromper, peut-on avancer qu’à chaque époque correspond une poésie dont l’expression dominante est illustrée par l’œuvre d’un poète de proue. La poésie n’est ni aisée à définir dans son essence ni facile à cerner dans sa forme et son contenu, deux facteurs permettant de distinguer les genres poétiques : poésie lyrique, poésie didactique, poésie satirique et poésie dramatique. Il fut un temps où la forme, c’est-à-dire la structure, du poème distinguait celui-ci du théâtre ou du récit. Ainsi, de nos jours encore, de jeunes aspirants croient-ils faire de la poésie en procédant à des inversions au sein de courtes lignes superposées qui, assemblées, forment un texte tout à fait prosaïque.

Avec l’abandon des poèmes à formes fixes et des rimes telles qu’elles se pratiquaient, se suivant, alternant ou se croisant, le poème se distingue désormais par son écriture. Celle-ci repose sur un choix de mots vagues à souhait, sur des images suggérant les correspondances entre l’homme et la nature, les êtres et les choses, le visible et l’invisible, le réel et le surréel, sur la recherche d’un rythme et d’une mélodie grâce auxquels le poème s’assimile au chant.

Presque tout le monde fait de la poésie sans le savoir, mais presque personne ne la lit. La poésie, c’est avant tout les sentiments forts, les mots qu’on veut utiliser quand on veut séduire la personne qu’on aime et exprimer le bonheur d’aimer, même si on n’est pas aimé en retour. La poésie nous fait du bien et nous fait oublier les souffrances de tous les jours, elle nous fait voir le monde d’une manière différente.

Le 21 mars a été proclamé Journée mondiale de la poésie par la Conférence générale de l’Organisation des Nations-Unies pour l’éducation, la science et la culture, lors de sa 30° session, à Paris, en octobre et novembre 1999. L’objectif de cette journée est d’encourager la lecture, la rédaction, la publication et l’enseignement de la poésie dans le monde entier et de « donner une reconnaissance et une impulsion nouvelles aux mouvements poétiques nationaux, régionaux et internationaux ».

La poésie ne se trouve pas au bout d’une fabrication, mais de l’inspiration. Elle se reconnait au plaisir et a l’illumination qu’elle procure. Comme une banale histoire d’amour, la poésie est entrée dans notre vie par le plus grand des hasards. Sans porter préjudice, nous l’avions accepté à bras ouverts. Depuis, elle ne nous quitte pas. Ceci étant dit, nous vous invitons à prendre lecture d’un poème de notre collection « Floraison » publiée en mai 2014, intitulé « La Poésie Est Ma Vie »

 
LA POÉSIE EST MA VIE

Par Rosie Bourget
Où que je sois
Ailleurs ou chez moi
La poésie est toujours avec moi
La poésie contrôle mes émotions
Elle est ma passion!

La poésie n’est pas une plaisanterie
Elle est comme une idéologie
L’importance que j’attache à la poésie
Se révèle dans mes écrits
Sans fausse modestie !

Pour faire de la poésie
Il faut qu’on ait un cœur
Rempli de douceur
Une entraille profonde
Qui n’est pas donnée à tout le monde !

Je perds simplement dans mes écrits
En plein minuit
La poésie m’aide à surmonter les tourments de la vie
Mon esprit, mon cœur, mon âme poétique
Me conduisent doucement dans un monde magique !

Même dans les villages
La poésie laisse les traces de mon passage
Et sans ces traces
Il ne saurait plus y avoir de poésie
La poésie fera toujours partie de ma vie
Sans elle, pas de vie !