Soutenir sa Famille au quotidien


Quand tout va bien on peut compter sur les autres, quand tout va mal on ne peut compter que sur sa famille. Ah, la famille, cette notion si chère à tous et pourtant si compliquée à la fois. La famille, ce lieu sacré, mais pourtant la plupart du temps source de nos plus gros soucis, nos plus grandes tristesses. Tout le monde, de n’importe quels horizons qu’il soit, at des avis bien tranchés sur la question. Entre ironie, humour, sarcasme, colère ou véritable amour, on se rend que la famille engendre toujours des sentiments assez spécifiques et particuliers aux yeux des gens. Mais quelle est la responsabilité des individus envers la famille ?  Chaque membre d’une famille a un rôle à jouer. Chacun doit contribuer à la survie et au bien-être de sa famille. Chacun doit assumer cette responsabilité en fonction de ses aptitudes. Apporter aide et soutien à sa famille valorise l’individu. Cela le rend confiant et le prépare à jouer un rôle dans la société.

Quand on fonde une famille, c’est pour pouvoir s’entraider, se soutenir. Car la famille est un lieu d’entraide et d’amour. Une bonne famille soutient chacun de ses membres. Elle doit les protéger et les aider à s’épanouir et à réussir dans leur vie. Fonder ou rejoindre une famille donne donc des responsabilités. Ces responsabilités sont de contribuer à la survie et au bien-être de la famille. Tout membre d’une famille doit assumer cette responsabilité en fonction de son âge et de ses capacités. Dans une bonne famille, chaque membre reconnaît sa responsabilité vis-à-vis des autres. La vie y est bien organisée. Chacun joue son rôle pour le bien de tous. Car on partage beaucoup dans une famille : les moyens de survie, les activités, les joies, les peines, etc.

La responsabilité dans la famille valorise l’individu. Apporter aide et soutien à sa famille donne de la signification à l’individu. Cela lui permet de jouer un rôle et de se sentir utile. L’individu se sent alors valorisé et plus confiant. Il est reconnu et apprécié par les autres membres de la famille. De plus, son action pour la famille le prépare à pouvoir mieux assumer d’autres responsabilités dans la société. En effet, ce sont les responsabilités qui font de nous des hommes. Elles nous permettent d’évoluer et de nous élever. Il faut donc absolument les assumer. Chacun doit poser des actes positifs dans sa famille. Il doit chercher à participer à la survie de la famille. Il doit contribuer au bien-être de la famille. Il doit participer activement à la réussite de chacun. Il doit être disponible à chaque fois que son semblable a besoin de lui pour l’aider. Il doit se comporter en sorte que l’harmonie règne.

Il est primordial de participer à la survie de votre famille. Vous devez chercher à subvenir aux besoins de la famille si vous êtes en âge et en capacité de travailler. Vous devez participer financièrement à la vie commune. Vous devez aussi participer aux tâches nécessaires (ménage, cuisine, réparations, gros entretien, etc.). Chacun doit participer selon ses aptitudes, homme ou femme, jeune ou plus âgé. Vous devez utiliser votre argent efficacement. L’argent doit servir à nourrir la famille, à l’abriter, l’habiller, la soigner et assurer son bien-être. Il ne faut pas gaspiller l’argent dans des achats luxueux ou dans le jeu si vous n’en avez pas les moyens. «  Dans la vie, on a deux familles : celle dont on hérite et qu’il faut accepter, et celle que l’on se choisit. » Azzedine Alaïa

Publicités

Est-ce que le vol « Petro Caribe Challenge » atteindra la piste d’atterrissage ?


Haiti-observateur 12-19 septembre 2018

Par Rosie Bourget

Lorsqu’il s’agit des fonds Petro Caribe il n’y a pas de meilleur endroit que la Cour Supérieure des Comptes et du contentieux administratif (CSC/CA) pour demander des comptes à la classe politique haïtienne sur la dilapidation de 3.8 milliards de dollars, issus du programme vénézuélien de coopération Petro Caribe. Des milliers d’hommes et de femmes venus des secteurs culturel, artistique et entrepreneurial organisent des marchent pacifique partout ailleurs pour faire entendre leur voix concernant les fonds Pétro Caribe qui ont disparu dans des conditions inconnues. Cette lutte aura-t-elle mit fin, une fois pour toutes, à la corruption, à la domination criminelle de la bourgeoisie monopoliste des Etats-Unis ? Combien arrive à destination parmi les aides que vous envoyez dans le pays, que ce soit en liquide, en nourriture ou en vêtements, avant, pendant et après un désastre naturel ?

Le rapport d’une commission du Sénat haïtien sur le scandale Petro Caribe avait pointé du doigt plusieurs hauts fonctionnaires, notamment 15 anciens ministres soupçonnés de corruption et de détournement de fonds publics. Ce rapport est resté dans les tiroirs de la Cour Supérieure des Comptes sans suite nécessaire. Les internautes haïtiens espèrent que leur mouvement incite la justice à se saisir enfin du dossier. Mais de quelle justice parlent-ils ? Nous supposons que ce n’est pas de la justice haïtienne.

Si le tribunal correctionnel et la cour d’assises sont compétents pour juger les civiles, quel tribunal compétent juge alors les voleurs de fonds Petro Caribe et les autres membres du gouvernement ? Il en existe bel et bien un qui peut s’occuper du jugement de ces derniers, mais  est-ce les juges sont à la hauteur de cette tâche ? D’ailleurs, selon Me André Michel,  le juge Paul Pierre désigné par le doyen du tribunal de première instance de Port-au-Prince, Bernard Sainvil, pour instruire les plaintes déposées contre les anciens fonctionnaires impliqués dans la mauvaise gestion des fonds Petro Caribe se serait  déporté du dossier. Le magistrat instructeur aurait pris cette décision en raison de pressions dont il serait l’objet de la part du parquet de Port-au-Prince pour qu’il se dessaisisse du dossier.

« KOT KÒB PETWO KARIBE A ??? »

C’est ce que tout le monde demande partout sur les réseaux sociaux. On veut savoir où est passé cet argent. Pour qu’il y ait justice relative au détournement des fonds Petro Caribe, une révolution plus musclée que celle de 1804 s’impose. Les citoyens disent : « on en a assez », ils espèrent que la justice va trancher sur ce qui se passe pour qu’on ait une lumière dans l’obscurité de la corruption, sur ces 3,8 milliards censés faire avancer le développement du pays ces dix dernières années. On compte sur la cour Supérieure des Comptes pour prendre ses responsabilités, pensant qu’elle est une institution crédible et forte. Pourtant, elle est plus corrompue que les dilapideurs eux-mêmes. Comment demander à une personne responsable de la Cour Supérieure des Comptes de gérer un dossier de cette envergure alors qu’elle fut la petite amie de plusieurs d’entre ceux qui ont détourné les Fonds Petro Caribe ! Question de conflit d’intérêt. Les organisateurs du mouvement Petro Caribe-Challenge doivent faire d’une pierre de plusieurs coups. Ils doivent aussi demander des comptes à des institutions telles: la Croix Rouge Haïtienne, la Fondation Clinton, l’Unité Centrale de Renseignements Financiers (l’UCREF)…

Est-ce que l’Église a donné sa langue au chat ?

Pourquoi l’église ne prend pas position pour la lutte contre la corruption? Pourquoi le cardinale Langlois ne dit rien concernant l’affaire Petro Caribe ? Puisque c’est l’Église catholique qui nous a enseigne ce verset « esclaves soyez soumis à vos maitres. » alors que peut-on espérer des curés/prêtes ? Le président de la fédération des églises protestantes a-t-il pris la poudre d’escampette ? Lui qui est toujours présent pour prier pour les politiciens afin que Dieu leur donne la force pour mieux piller les fonds publics. Si vous ignorez la lutte du peuple, si vous refusez d’accompagner le peuple à porter ce mouvement jusqu’au bout, c’est parce que vous êtes tous des imposteurs. La corruption a été toujours une plaie au sein de l’Église. Les personnes aux positions de leader religieux jouent un rôle clé dans la corruption. A preuve, qui dénonce les bévues des prêtes et des pasteurs ? Qui dénonce qui, ou quoi que ce soit dans l’Eglise? Quel verset biblique donne droit aux leaders religieux de molester les enfants ? Quel tribunal ose condamner ces prêtes/pasteurs prédateurs sexuels ? Les deux testaments que nous présente la Bible, l’ancien et le nouveau, associent étroitement la corruption au péché. Le premier péché connu sous le nom de péché originel n’est-il pas intimement lié à la corruption ?

Fière chandelle aux initiateurs du mouvement Petro Caribe-Challenge

Ce mouvement petro-challenge est un levain utile pour toute la société haïtienne, face à la violence sournoise de la corruption qui  s’infiltre partout dans les instructions. Il est en particulier nécessaire de maintenir une attention envers ceux qui ont initié le mouvement Petro-challenge afin que chacun se sente écouté et compris pour sortir le peuple de la spirale de la corruption, de l’exclusion et de l’inégalité. Pour une cause noble et sans violence, ces jeunes se sont lancés dans cette lutte contre la corruption avec seulement des banderoles, pancartes, maillots imprimés, assiettes et même des morceaux de carton tagués, imprimés avec des slogans explicites. C’est un effort qui mérite d’être loué. Gardez la flambeau allumé tout en exigeant transparence, explication et justice dans cette affaire de détournement des fonds petro Caribe.

Au nom des sans voix, nous exprimons notre ferme soutien à la juste lutte du peuple. La lutte des jeunes internautes contre la corruption est une composante de la lutte générale du peuple haïtien contre l’impérialisme américain, une composante d’une nouvelle révolution haïtienne de notre temps. Contrairement aux leaders religieux corrompus, nous encourageons les artistes, les écoliers, les universitaires et les intellectuels qui vivent dans tous les pays étrangers ainsi que tous ceux qui veulent combattre la corruption à passer à l’action et à manifester une puissante solidarité aux jeunes internautes en lutte et au mouvement Petro-challenge.

Vue l’ampleur de petro-challenge, il parait que le Core Groupe sent l’odeur de quelque chose. Il est bruit que les institutions onusiennes ont déjà demande à leur personnel en Haïti de faire preuve de prudence. Que l’affaire Petro Caribe déclenche sur une guerre civile ou pas, le peuple haïtien exige des explications. Il en a assez de ces dirigeants voleurs de grand chemin. Haïtien du monde entier, unissez-vous plus étroitement encore pour garder la flamme vivante. Lancez des attaques soutenues contre notre ennemi commun, contre ceux qui ont dilapidé les fonds Petro Caribe, et contre ses complices (le colonialisme, l’impérialisme et de tous les systèmes d’exploitation, ainsi que le FMI).

Journée des Câlins


Aujourd’hui, 21 janvier 2018, c’est la journée des câlins. Cette journée qui encourage la tendresse et valorise le contact humain peut ne pas vous dire grand-chose. Par contre, elle tombe à point puisqu’elle me donne l’occasion de faire de gros câlins aux gens qui me sont chers. Si vous recevez ce message, ce n’est pas un heureux hasard. Rassurez-vous que vous êtes du nombre.

Câlinement vôtre,

Rosie Bourget (Poétesse)

21 janvier 2018

Partagez avec ceux qui comptent pour vous, car une petite tape sur l’épaule fait du bien de temps en temps. Nous avons tous besoins de tendresse.

 

Tumulte Des Fêtes de Fin d’Année.


Haiti-observateur 13-20 decembre 2017

Par Rosie Bourget

Comme un acteur avant un tournage ou une pièce de théâtre, tout le monde a des papillons à l’estomac avant et pendant un événement. Ne vous êtes-vous jamais arrêté pour réfléchir aux activités intenses, souvent fébriles, qui marquent les derniers mois de l’année, pour vous demander, y a-t-il une raison à ces choses ?  Pourquoi les fêtes de fin d’année sont sources de stress? Que faire pour profiter pleinement de cette période de réjouissance ? La Toussaint, la Noël, les réveillons en famille ou entre amis, le Nouvel An, vous êtes souvent confronté à des moments de stress où vous vous demandez si vous allez être en mesure d’offrir des jouets à vos enfants et des cadeaux à vos proches, collègues et amis. En réalité, tout est une question de gestion et de bon sens.

Le stress des Fêtes est souvent inévitable. Souvent rempli de moments de joie, ce temps fort de l’année charrie en effet tout un lot d’occasions toutes plus stressantes les unes que les autres. De quoi regretter la relative tranquillité de notre routine. Même si vous aimez la folie caractéristique de ce temps de réjouissances et de congés, vous pouvez vous attendre à ce que votre niveau de stress augmente. Tout ce que vous allez faire pour que tout le monde soit heureux pendant ce plus beau temps de l’année  peut faire monter la tension et éventuellement faire sauter les plombs.

Qu’on le veuille ou non, ce sont les femmes qui sont particulièrement vulnérables à ce stress du temps des fêtes, qui s’exprime dans ce qu’on pourrait appeler les bleus de l’après-fête. En effet, elles prennent encore régulièrement à leur compte la responsabilité de faire en sorte que cette période de festivités soit agréable pour toute la famille, immédiate ou agrandie.

Ne vous soumettez pas à la tentation

Il est important de signaler que les gâteries du temps des fêtes sont souvent délicieuses, mais peu nutritives. Durant les événements sociaux, essayez de ralentir le rythme de la dégustation des gourmandises un peu trop tentantes. Recherchez des aliments sains, comme des assiettes de fruits et de légumes frais. Donnez-vous la permission de prendre quelques mets particulièrement dangereux mais en modération. Optez pour une petite portion, prenez votre temps et savourez  chaque bouchée des gâteries les plus onctueuses et les plus sucrées.

Comment maitriser le stress des fêtes de fin d’année

Aussi bizarre que cela puisse paraître, trop de bon stress peut occasionner du mauvais stress. Comme on dit, trop c’est comme pas assez. Alors, si vous avez tellement d’invitations à des veillées, à des dîners, même si elles vous semblent toutes plus intéressantes les unes que les autres, prenez le temps de faire des priorités

Par exemple, si le 22 vous avez la soirée de bureau, le 24 la soirée chez votre frère Claude, après une journée à faire des courses urgentes, de déplacements hors de la ville, d’achats de dernière minute, suivie du réveillon chez votre mère après la messe de minuit, le déjeuner de Noël chez-vous avant d’aller dîner chez des amis. Puis, si le 27 vous ne pouvez-vous échapper de l’incontournable et traditionnel dîner chez la belle-sœur. Et si, pour terminer avec l’apothéose, vous avez en plus de tout cela la soupe de giraumont (soup joumou) traditionnel du Jour de l’An à préparer et le dîner du Jour des Aïeux (2 janvier) auquel vous invitez vos amis à déguster avec vous le premier grand repas de l’année.

Si cela ressemble à votre histoire, alors faites des priorités. Demandez-vous: si je n’avais qu’une seule soirée, qu’un seul dîner, en supposant donc que je n’ai qu’un seul choix, qu’est-ce que je prendrais? Puis, quel serait mon deuxième choix? Continuez ainsi et éliminez ceux qui se retrouvent en bas de liste. Pas facile à faire, me dites-vous, parce qu’on ne veut déplaire à personne. Essayez de mettre en œuvre ces petits conseils  pour rendre votre temps des fêtes aussi joyeux, sain et sans stress que possible.

Mes remerciements et souhaits à mes lecteurs

Alors que l’année touche bientôt à sa fin, observant les règles de la bienséance, je ne saurais terminer cet article sans formuler vivement mes vœux de remerciements à mes fidèles lecteurs d’avoir accordé leur précieux temps tout le long de cette année 2017 à ma rubrique de Développement Personnel. J’espère que j’étais à la hauteur de vos attentes.  Permettez que je vous souhaite de très bonnes fêtes de fin d’année avec les meilleurs vœux pour une année 2018 pleine de nouvelles surprises. Ce fut un plaisir d’être votre chroniqueuse durant les cinq dernières années. Je souhaite avoir le privilège d’être avec vous tous l’année prochaine.

r_bourget@yahoo.com

MTS (Maitrise en Travail Social)

SSW (School Social Worker)

Travailleuse sociale scolaire

Quand la communication électronique prend le dessus sur la bienséance


Haïti-Observateur 19-26 décembre 2018

Par Rosie Bourget

A se demander si les  cartes de vœux papier, les fleurs naturelles et les appels téléphoniques sont encore de mise. A force d’être trop ancré dans la technologie moderne on oublie les règles de la bienséance. Quoi de si élégant que d’acheter des cartes de vœux traditionnelles, de sortir sa plume pour formuler des vœux de fin d’année ou d’anniversaire pour exprimer ses sentiments à l’endroit de ses proches, de ses amis, de l’âme sœur, ou offrir les souhaits les plus cordiaux a tous ceux à qui vous voulez montrer votre attachement ! Une carte de vœux n’est pas une lettre, il n’est donc pas nécessaire de détailler vos états d’âmes ni d’évoquer la pluie ou le beau temps. Quelques lignes suffisent.

N’envoyez jamais une carte sans y ajouter votre grain de sel.  Il faut toujours rajouter un petit mot gentil écrit à la main, lié aux sentiments, à l’amitié, afin de personnaliser les vœux. Plus le texte est simple et précis, mieux cela vaut, plus la marque d’affection est forte, car cela signifie qu’on y a consacré du temps pour écrire des vœux sincères. On souhaite des choses nobles, par exemple : « A l’ occasion de cette nouvelle année, je t’adresse tous mes vœux de santé, de bonheur et de réussites. », « Toute la famille se joint à moi pour te souhaiter un anniversaire très pétillant. » Envoyer des bouquets de fleurs électroniques par SMS ou par courriel pour la Saint Valentin est un manque de délicatesse. N’attendez pas de recevoir les vœux de vos parents, grands-parents, car c’est plutôt à vous de prendre l’initiative. Par politesse, c’est toujours la personne à qui l’on doit le respect qui reçoit en premier les vœux. Si vous recevez une carte de vœux, il est d’usage d’y répondre en envoyant vous aussi une carte de vœux et cela dans un laps de temps très court. C’est une façon élégante de les remercier de leur envoi.

Il s’avère important de vous rappeler qu’aucune machine ne peut vous procurer la chaleur humaine. L’être humain, à tout âge, est un être de relation. C’est à travers les relations avec les autres et le regard des autres qu’il grandit, se connaît, forge son identité et sait qu’il existe. Toute personne a besoin d’être reconnue, de savoir qu’elle existe pour quelqu’un. Cela ne peut pas se faire par l’intermédiaire de la technologie. Que ce soit dans le cadre familial et amical, ou dans un contexte professionnel, la carte de vœux apporte la preuve d’une pensée amicale et renforce les relations. La plupart des gens conservent les cartes de vœux qu’ils ont reçues car ils les perçoivent comme un témoignage d’affection et de respect unique. Le message d’une carte de vœux est généralement teinté d’optimisme et c’est en cela qu’il fait du bien à son destinataire. N’oublier pas d’offrir à vos enfants une précieuse attention en leur accordant du temps de qualité. Invitez-les à vivre pleinement des temps d’échanges et de profiter de la présence des gens qui leurs sont chers.

Vers l’honorariat d’un media en ligne : REZO NÒDWÈS


Haïti-Observateur 19-26 décembre 2018

Par Rosie Bourget

Pas besoin d’une journée mondiale pour reconnaitre le travail remarquable d’une presse en ligne. En moins de 5 ans, l’influence de Rezo Nòdwès a pris une place considérable. A force de représenter un pouvoir indéniable dans la société haïtienne d’aujourd’hui, l’Organisation de promotion et de défense des droits humains – Justice et solidarité, ne peut s’empêcher d’inviter l’un des responsables de ce réseau, Mme Nicole Theodore à une cérémonie d’honorariat, en vue de rendre hommage à ce media en ligne pour avoir fait, en si peu de temps, un travail qui se passe de présentation. Cette cérémonie aura lieu le vendredi 28 décembre 2018 à compter de 10 heures du matin, au Cool Corner, Bourdon Port-au-Prince Haïti.

Rezo Nòdwès, c’est quoi ?

Rezo Nòdwès un media quotidien en ligne. Avec Fritz Louima comme administrateur, et qui s’entoure d’une brillante équipe de collaborateurs bourrés d’expériences : Nicole Théodore,  Claudy Briend Auguste, Elco Saint-Amand, Daniel Chavannes, Arthur Lauture et Dr Arnousse Beaulière. L’equipe de Rezo Nòdwès donne naissance à une belle aventure qui marque la presse haïtienne. Actualités, sport, culture et société, Rezo Nòdwès est le trait d’union entre les haïtiens.

Rezo Nòdwès contribue largement à fixer les modes de pensée, à déterminer en grande partie les idées, les habitudes et les coutumes. Il est devenu en quelque sorte le  juge de la vérité, il décide et dicte la consommation, les modes de vie. Il établit ce qui est juste et ce qui est mal. Il s’accentue sur les événements importants et significatifs dans notre société. Même lorsqu’on traite les journalistes des sobriquets de toutes sortes, « Ennemi du people », « sources inexistantes » ou « bidons », un personnel « incompétent » qui « écrit sciemment des mensonges », « Fake News Media » (les médias des fausses informations) lorsqu’ils ne leur sont pas favorables. Par contre, sans leur contribution on serait coupé du reste du monde. Du coup, il ne peut y avoir de démocratie sans information de qualité. Le journaliste est celui dont le métier est d’écrire dans un journal et, par extension d’informer à travers un média : presse écrite, radio, télévision… Son travail consiste à collecter, vérifier, sélectionner, synthétiser et commenter des faits pour les présenter au public. Bref, la mission du journaliste consiste à rendre intéressant ce qui est important, pas important ce qui est intéressant, voire faire de la propagande pour un gouvernement. Fière chandelle à l’équipe de Rezo Nòdwès, réputé pour son sens du travail de qualité et sa discrétion légendaire. Continue de garder vivante la flamme de ce grand rêve de la presse écrite.

THANKSGIVING : le moment de partage


Par Rosie Bourget

Et si on demanderait à un/une ami/amie, « tu fais quoi pour la Thanksgiving » ? Quoi de plus beau que déguster la dinde farcie ou le délicieux dîner de «  Thanksgiving » dans une ambiance conviviale ! On n’est pas obligé de posséder une cantine pour partager sa nourriture avec les autres. Qui ne s’est jamais dit que c’était dommage de jeter ou de gâcher de la nourriture qui pourrait profiter à d’autres?

Le quatrième jeudi du mois de novembre est un jour spécial aux Etats-Unis. C’est le jour de Thanksgiving. Toute l’histoire de cette fête est autour du partage. Tous les ans, non seulement on se réunie en famille autour d’un diner copieux, mais aussi, ceux qui ont l’esprit du partage invitent des amis, et même des inconnus pour l’occasion. A table, chacun leur tour, ils disent merci aux amitiés sincères, aux réussites professionnelles, aux amours retrouvés et à tous les événements heureux qui ont rempli leur année. Cette tradition hautement symbolique a une place toute particulière dans le cœur des Américains. Ils sont d’ailleurs encore plus nombreux à faire le voyage pour se réunir en famille au moment de Thanksgiving que pour réveillonner à Noël.  C’est devenu un petit rituel pour célébrer ensemble l’action de grâce et profiter d’un moment d’échanges.

Un petit rappel

En 1789, George Washington proclama le premier Thanksgiving Day. Cette journée sera désormais “un jour public d’action de grâce et de prières”. C’est depuis Abraham Lincoln que ce jour national est célébré chaque dernier jeudi de novembre. Il ne sera déclaré « legal holiday » qu’en 1941. Aujourd’hui, Thanksgiving n’est plus liée à une fête religieuse. Tous les américains peuvent donc y participer, quel que soit leurs origines et leurs convictions religieuses. Cette fête s’invite donc dans la tradition des familles américaines. Chaque années, environ 45 millions de dindes passent dans le four, pour le plus grands bonheur des palais américains. Aux Etats-Unis, Thanksgiving est une fête aussi importante que Noël et peut-être même plus que le 4 juillet. C’est une journée remplie de festivités. Un match de football et de baseball, une parade à New York, dès 9h, des ballons géants viennent envahir les rues de Manhattan : Snoopy, Spiderman, Bart Simson, … C’est l’Annual « Macy’s Thanksgiving Day Parade ». La parade est clôturée par un immense père noël qui arrivera devant le grand magasin Macy’s.

Le repas de Thanksgiving est au cœur de la fête la plus populaire des Etats-Unis.  Fêtez-vous Thanksgiving cette année ? Si vous en avez l’intention, commencez votre dinde farcie dans un climat de franche camaraderie, et terminez-la avec une tarte au potiron ou une variante aux patates douces ou à la pomme, en invitant ceux qui n’ont pas de famille, ceux qui vivent dans la déprime après un divorce, après la perte d’un être cher ou d’un emploi à déguster votre fameux repas avec vous. Car le fait de partager avec eux ne veut pas dire qu’ils aiment manger dans les assiettes des autres.

ANOTHER PRECIOUS PEARL


To my Granddaughter Santanna Nia Stallings

(Born September 3, 2018 @ 8:23 am)

 

By Rosie Bourget

 

What a precious pearl!

We’ve been waiting for you baby girl

With charm and smiles,

To see your beautiful eyes.

 

Every child is unique and priceless

And you are too, little princess!

Because of your uniqueness,

We all greet you with tenderness.

 

You are a gift from heaven above

A little angel to cherish and love

Sweet little girl,

Do you know that you are a rare pearl?

 

With your heart so warm, fastened so tight

And your smile so bright

You bring such delight

That keeps us so tight.

 

May you grow up with love

Happiness and wisdom

In times to come

Welcome to the world, little love!

 

September 3, 2018

12:00 pm

Your grandmother Rosie Bourget

Jean Henry Céant le Premier Ministre Choisi : on pensait que c’était du « Fake news »


Haïti-Observateur 8-15 juillet 2018

Par Rose Bourget

La nouvelle a surpris bon nombre de citoyens dans la diaspora qui attendaient impatiemment la nomination d’un nouveau Premier ministre qui peut faire l’affaire des haïtiens. Le choix du futur Premier ministre fait la une des débats dans les cafés, les bureaux, les réseaux sociaux, dans des activités culturelles et d’autres lieux de rencontre.

Choisir un bon chef de gouvernement, qui peut satisfaire les haïtiens, c’est le souhait des citoyens qui optent pour en changement réel et un développement durable. En Haiti, lorsqu’il s’agit de choisir quelqu’un pour remplir des fonctions publiques, les gens intègres sont toujours mis de cote. Est-ce que par hasard cela signifierait qu’ils sont nuls ou dépourvus de compétences et de sens de responsabilités ? Même quand on en cherche un/une, on n’en trouve pas qui remplisse les critères d’expérience et de compétences ? Pour quoi a-t-on empêché au Dr Jean Paleme Mathurin d’accéder à ce poste ? Pourquoi n’a-t-on jamais fait appel aux personnalités comme Steven Benoit (l’un des rares parlementaires qui n’ait pas eu le privilège de patauger dans le gaspillage du trésor public), Chavannes Jean-Baptiste, Franck Etienne ne, Mme Mirlande Manigat ? Est-ce que Clarens Renois ne pourrait pas etre le ministre de la Commutation ? Kesner Pharel ne pourrait-il pas etre le ministre de l‘Economie et des Finances ? Est-ce qu’ils n’ont pas les qualites requises pour etre ministre ? Pourquoi ce sont toujours les opportunistes, les demagogues, les comediens qui veulent à tout prix œuvrer au plus haut niveau de l’Etat? Est-ce que nous sommes à court de ressources humaines ?

Ces gens sont plus que prêts à occuper n’importe quel poste de responsabilité afin d’aider le pays à se relever de cette crise. A part Pierre Josué Agénor Cadet (ministre de l’Education nationale) qui a le courage de remettre aux parlementaires la monnaie de leur pièce, qui d’autres l’a fait ? Pensez-vous qu’un député aurait le culot de demander à Mme Manigat, a Frank Etienne de lui donner sa part du gâteau?

C’est clair, un bon commerçant ne rate jamais une bonne affaire. Tout ce qui est anormal ailleurs est normal en Haïti. Question de donner raison à l’autre dérangé mental, qui l’a qualifié de ≪ trou de merde ≫. Nous n’avons rien contre ce slogan, ≪ Laisser la politique aux hommes politiques ≫, mais avec un profil de voleur de terre (volè ), corrupteur, affairiste, un profil qui se passe de présentation, est-ce que le candidat malheureux, le notaire public Jean Henry Céant sera en mesure de travailler dans l’intérêt de la nation ? Quelle crédibilité accorder au Premier ministre choisi ? Ce n’est pas un secret pour personne que le Premier ministre désigné est très mal vu, ces dernières années, c’est quelqu’un de très controversé.

Pour certains, le président de la République devrait nommer un Premier ministre patriote, conciliant, pas seulement un politicien ou un technocrate mais une personne qui est capable de bien gérer le pays. Nous voulons un Premier ministre rassembleur, qui pense au peuple. Dans ce remaniement aussi, il faut qu’il y ait de bons ministres dans les différents départements pour qu’Haïti puisse redécoller, afin de bâtir une économie forte et durable. Alors, on attend la formation du cabinet ministériel et la nomination des membres du gouvernement.

Négocier les postes ministériels : Les parlementaires refusent de hisser le drapeau blanc

Dans une entrevue accordée à la Radio Vision 2000, le lundi 6 juillet dernier, Éric Jean-Baptiste, a declare ≪ rezon ki fè prezidan repiblik bananyè a pran tout tan sa a pou li dezinye yon premye minis, se paske palmantè-pèsektè yo tap nogosye ki moun pou yo mete nan bwat Leta yo k.m minis, kòm direktè genewo nan ONA, nan APN ak tout lòt yo ≫. A quand la fin de cette pratique malsaine des parlementaires de négocier les postes relatifs au cabinet ministériel?

C’est intéressant de remarquer que quoiqu’il se passe dans ce pays, il n’y a aucune paralysie politique. Les parlementaires continuent de vendre des postes. Cela révèle qu’en présence ou en l’absence d’un gouvernement, l’Etat fonctionne comme si de rien n’était. Monter un bon gouvernement demande du temps. Par contre, la ratification du nouveau chef de gouvernement ne va pas prendre une éternité puisque rien ne se fait de façon rationnelle et transparente en Haïti. Il suffit de graisser les pattes des parlementaires pour que la cuisson des carottes soit faite en trois minutes. En Haïti, avec un seul plat de lentille on achète tous les politiciens.

Entendre pour répondre

Qui de ces hommes politiques a pour objectif de poursuivre le bien etre de la nation ? Dans une conversation il y a entendre ou écouter attentivement, comprendre et répondre. Mais à force d’etre un peuple émotionnel, l’haïtien a cette tendance à ne pas comprendre ce qu’il lit ou entend avant de répondre. C’est la raison pour laquelle il passe toujours à coté en ratant le tir.

A moins que je me sois mal expliquée après les événements de 6, 7 juillet qui ont mis le pays au chaos. J’avais bel et bien dit, dans plusieurs de mes articles, que ce n’est pas dans la confrontation et dans la perturbation qu’on trouvera la solution de la prétendue crise (créée par vous), mais c’est surtout dans la transparence et dans la paix. Puisque ce sont vous, les dirigeants, qui avez mis le pays dans de la merde, c’est à vous de le laver. Ne demandez pas à d’autres de le faire à votre place. Si vous voulez etre dirigeants, agissez en tant que tels.

Abraham dit c’est assez

Maintenant qu’un nouveau gouvernement est en cours, arrêtez cette pratique de nommer vos proches dans des postes respectifs, arrêtez de faire la queue dans des ministères pour collecter des fonds. Arrêtez de dilapider le trésor public. Sachez que vous ne faites pas du bénévolat, vous ne rendez pas service à la nation. Vous êtes payés par le peuple non pas pour remplir vos poches mais pour travailler pour le peuple. Ou bien vous vous mettez au travail et au service du peuple, ou bien vous allez vous faire foutre. C’est aussi simple que cela.

r_bourget@yahoo.com

Maitrise en Travail Social

Poete/ecrivaine