Jean Henry Céant le Premier Ministre Choisi : on pensait que c’était du « Fake news »


Haïti-Observateur 8-15 juillet 2018

Par Rose Bourget

La nouvelle a surpris bon nombre de citoyens dans la diaspora qui attendaient impatiemment la nomination d’un nouveau Premier ministre qui peut faire l’affaire des haïtiens. Le choix du futur Premier ministre fait la une des débats dans les cafés, les bureaux, les réseaux sociaux, dans des activités culturelles et d’autres lieux de rencontre.

Choisir un bon chef de gouvernement, qui peut satisfaire les haïtiens, c’est le souhait des citoyens qui optent pour en changement réel et un développement durable. En Haiti, lorsqu’il s’agit de choisir quelqu’un pour remplir des fonctions publiques, les gens intègres sont toujours mis de cote. Est-ce que par hasard cela signifierait qu’ils sont nuls ou dépourvus de compétences et de sens de responsabilités ? Même quand on en cherche un/une, on n’en trouve pas qui remplisse les critères d’expérience et de compétences ? Pour quoi a-t-on empêché au Dr Jean Paleme Mathurin d’accéder à ce poste ? Pourquoi n’a-t-on jamais fait appel aux personnalités comme Steven Benoit (l’un des rares parlementaires qui n’ait pas eu le privilège de patauger dans le gaspillage du trésor public), Chavannes Jean-Baptiste, Franck Etienne ne, Mme Mirlande Manigat ? Est-ce que Clarens Renois ne pourrait pas etre le ministre de la Commutation ? Kesner Pharel ne pourrait-il pas etre le ministre de l‘Economie et des Finances ? Est-ce qu’ils n’ont pas les qualites requises pour etre ministre ? Pourquoi ce sont toujours les opportunistes, les demagogues, les comediens qui veulent à tout prix œuvrer au plus haut niveau de l’Etat? Est-ce que nous sommes à court de ressources humaines ?

Ces gens sont plus que prêts à occuper n’importe quel poste de responsabilité afin d’aider le pays à se relever de cette crise. A part Pierre Josué Agénor Cadet (ministre de l’Education nationale) qui a le courage de remettre aux parlementaires la monnaie de leur pièce, qui d’autres l’a fait ? Pensez-vous qu’un député aurait le culot de demander à Mme Manigat, a Frank Etienne de lui donner sa part du gâteau?

C’est clair, un bon commerçant ne rate jamais une bonne affaire. Tout ce qui est anormal ailleurs est normal en Haïti. Question de donner raison à l’autre dérangé mental, qui l’a qualifié de ≪ trou de merde ≫. Nous n’avons rien contre ce slogan, ≪ Laisser la politique aux hommes politiques ≫, mais avec un profil de voleur de terre (volè ), corrupteur, affairiste, un profil qui se passe de présentation, est-ce que le candidat malheureux, le notaire public Jean Henry Céant sera en mesure de travailler dans l’intérêt de la nation ? Quelle crédibilité accorder au Premier ministre choisi ? Ce n’est pas un secret pour personne que le Premier ministre désigné est très mal vu, ces dernières années, c’est quelqu’un de très controversé.

Pour certains, le président de la République devrait nommer un Premier ministre patriote, conciliant, pas seulement un politicien ou un technocrate mais une personne qui est capable de bien gérer le pays. Nous voulons un Premier ministre rassembleur, qui pense au peuple. Dans ce remaniement aussi, il faut qu’il y ait de bons ministres dans les différents départements pour qu’Haïti puisse redécoller, afin de bâtir une économie forte et durable. Alors, on attend la formation du cabinet ministériel et la nomination des membres du gouvernement.

Négocier les postes ministériels : Les parlementaires refusent de hisser le drapeau blanc

Dans une entrevue accordée à la Radio Vision 2000, le lundi 6 juillet dernier, Éric Jean-Baptiste, a declare ≪ rezon ki fè prezidan repiblik bananyè a pran tout tan sa a pou li dezinye yon premye minis, se paske palmantè-pèsektè yo tap nogosye ki moun pou yo mete nan bwat Leta yo k.m minis, kòm direktè genewo nan ONA, nan APN ak tout lòt yo ≫. A quand la fin de cette pratique malsaine des parlementaires de négocier les postes relatifs au cabinet ministériel?

C’est intéressant de remarquer que quoiqu’il se passe dans ce pays, il n’y a aucune paralysie politique. Les parlementaires continuent de vendre des postes. Cela révèle qu’en présence ou en l’absence d’un gouvernement, l’Etat fonctionne comme si de rien n’était. Monter un bon gouvernement demande du temps. Par contre, la ratification du nouveau chef de gouvernement ne va pas prendre une éternité puisque rien ne se fait de façon rationnelle et transparente en Haïti. Il suffit de graisser les pattes des parlementaires pour que la cuisson des carottes soit faite en trois minutes. En Haïti, avec un seul plat de lentille on achète tous les politiciens.

Entendre pour répondre

Qui de ces hommes politiques a pour objectif de poursuivre le bien etre de la nation ? Dans une conversation il y a entendre ou écouter attentivement, comprendre et répondre. Mais à force d’etre un peuple émotionnel, l’haïtien a cette tendance à ne pas comprendre ce qu’il lit ou entend avant de répondre. C’est la raison pour laquelle il passe toujours à coté en ratant le tir.

A moins que je me sois mal expliquée après les événements de 6, 7 juillet qui ont mis le pays au chaos. J’avais bel et bien dit, dans plusieurs de mes articles, que ce n’est pas dans la confrontation et dans la perturbation qu’on trouvera la solution de la prétendue crise (créée par vous), mais c’est surtout dans la transparence et dans la paix. Puisque ce sont vous, les dirigeants, qui avez mis le pays dans de la merde, c’est à vous de le laver. Ne demandez pas à d’autres de le faire à votre place. Si vous voulez etre dirigeants, agissez en tant que tels.

Abraham dit c’est assez

Maintenant qu’un nouveau gouvernement est en cours, arrêtez cette pratique de nommer vos proches dans des postes respectifs, arrêtez de faire la queue dans des ministères pour collecter des fonds. Arrêtez de dilapider le trésor public. Sachez que vous ne faites pas du bénévolat, vous ne rendez pas service à la nation. Vous êtes payés par le peuple non pas pour remplir vos poches mais pour travailler pour le peuple. Ou bien vous vous mettez au travail et au service du peuple, ou bien vous allez vous faire foutre. C’est aussi simple que cela.

r_bourget@yahoo.com

Maitrise en Travail Social

Poete/ecrivaine

Publicités