Discussion: HOMMAGE A UN ETRE CHER : HILARO BEAUZIL (Papi Roro)


Par Rosie Bourget

Cela va sans dire, les funérailles marquent une séparation, mais au cœur de cette cérémonie l’hommage à une place de choix. C’est à la fois l’occasion de célébrer la vie de la personne décédée et de la laisser partir. Cependant, transcrire son émotion et ses égards en mots se traduit parfois par une page blanche.

Cela explique pourquoi certaines personnes hésitent à faire un hommage. Elles ressentent une grande responsabilité, tout en ayant à vivre leurs propres émotions, qui incluent autant la nervosité que la tristesse. Malgré cela, la valeur des hommages ne peut pas être sous-estimée. Elle offre à celui ou celle qui le prononce une occasion de présenter dans ses propres mots une personne qui fut importante, tout en ramenant son souvenir dans l’esprit des personnes présentes.

Un hommage réussi peut nous émouvoir aux larmes, mais il contribue aussi à nous apaiser. Il nous amène à comprendre que de faire face aux pertes ne signifie pas d’oublier la personne qui nous quitte, mais de vivre avec le souvenir de ce qu’elle nous a apporté.

Comment décrire Hilaro Beauzil  (Papi Roro)?

Qui était-il ? Quel est son origine familiale ? Comment était-il utile à l’humanité ? Quels sont les moments majeurs dans sa jeunesse, sa vie adulte ou sa vieillesse, au travail, dans les loisirs, à la maison, seul ou avec d’autres? Quels sont les points forts de l’histoire de sa vie? Quels étaient ses talents? Ses détails vont éclairer vos lanternes à propos de ses caractéristiques. En espérant que mes lecteurs pourront capter l’essence de sa personne et ce qui le rend spécial pour certains, moi-même y comprise.

Les points forts de l’histoire de sa vie

Décédé le 12 octobre 2017 à l’âge de 83 ans, Hilaro Beauzil est né à Santiago, Cuba le 27 juillet 1934. Il était le fils de Hiram Beauzil et de sa femme Fevriette Clergé. Il grandit aux Cayes, Haïti, où il acheva ses études primaires et secondaires chez les Frères Guerrier. Il était connu comme un étudiant brillant et prometteur.

Rentré à Port-au-Prince, il débuta ses études universitaires en Droit. Plus tard il étudia la Pédagogie, puis, travailla comme professeur de Mathématiques au Centre d’Etudes Secondaires. Il a été recruté pour enseigner les Mathématiques au Congo Belge, en Afrique Central, où il prouva sa compétence pendant plusieurs années. Rentré aux Etats-Unis d’Amérique, il travailla au Navy Yard Shipping Company à New York. En Floride, il s’est donné à l’éducation à North Side Elementary School, à Fort Lauderdale jusqu’à sa retraite en 2005.

Hilaro Brauzil fut le père de sept (7) enfants, dont : Paul, Pierre Michel, Marie Alberte, Yves Kristoff, Gessy, Nancy et Danielle. Il fut aussi grand père de nombreux petits enfants. Il leur a inculpé les sens de l’étude et de la dignité personnelle. Il fut apprécié par de nombreux amis et collègues qui se souviennent de sa fraternité, de sa générosité et de son soutien en cas de besoin. Bien qu’Hilaro ait été une personnalité aimée de tous, il a su garder une vie solitaire.

Qu’est-ce qui lui donnait le plus de plaisir? À quel moment était-il le plus heureux?

Papi Roro fut un amant des musiques classiques et religieuses. Il avait une passion pour le voyage. Son jeu favori était l’échec et il prenait plaisir à jouer avec les élèves de North Side Elementary School et un partenaire électronique. Il aimait lire les journaux, écouter les nouvelles d’Haïti et d’ailleurs, et savourait les débats politiques avec les amis.

Qu’ai-je vécu avec Papi Roro? Qui était-il pour moi?

Il m’est difficile en ce moment de tristesse d’inspirer de mots convenables pour illustrer le rôle qu’Hilaro Beauzil (Papi Roro pour les intimes) a joué dans ma vie et celle de ma famille. Il n’était pas seulement un collègue de travail, mais aussi un père adoptif, un conseiller (dans tous les sens) qui était toujours disponible pour écouter mes doléances. Un tuteur de mathématique pour mes enfants et moi-même. Il était toujours présent dans les bons comme dans les mauvais moments, 24 heures par jour, 7 jours sur 7 pendant plus de 18 ans. Dans les cérémonies de mes remises de diplôme, c’est lui qui m’accompagnait toujours, non seulement pour m’encourager, mais aussi pour applaudir mes efforts. J’ai découvert en Hilaro Beauzil, un homme de class, une personne charmante et polie au superlatif absolu. Un homme avec une gentillesse impeccable et une simplicité à nulle autre pareille. Il n’y pas de doute qu’avant de partir pour l’au-delà, Papi Roro a laissé ses empreintes dans la vie de tous ceux dont il a eu la chance de rencontrer sur son passage.

Les funérailles de Papi Roro ont été chantées le samedi 21 octobre, 2017 à Holy Family Catholic Church de North Miami, Fl. Je partage la peine de la famille du défunt en ces moments difficiles. Sachez qu’Hilaro Beauzil par l’exemplarité de sa carrière, nous laisse le souvenir d’un homme intègre, respectueux, droit avec un grand cœur. Il était un collègue apprécié, chaque personne avec qui il a travaillé gardera de lui un souvenir impérissable. Je vous prie d’accepter mes sincères condoléances.

La perte de Papi Roro m’a mis au chao

Lorsque l’on vit un deuil, les mots font souvent défaut pour décrire ce que l’on ressent. On peut se sentir isolé, submergé par ses émotions et surtout bien seul avec sa douleur. Mise à part mon feu père Morgane Bourget et mes deux sœurs cadettes Elourde et Chantale, de tous les départs que j’ai vécus dans ma vie, celui-là a été le plus difficile. Depuis le 12 octobre, je pense à Papi Roro à longueur de journée, et je remémore les meilleurs moments passés en sa compagnie durant ces 18 dernières années. Je ne saurais terminer cet article sans mentionner en toute honnêteté que s’il y a une personne sur cette planète qui a vraiment marqué mon existence, c’est Papi Roro. Je ne cesserai d’exprimer ma gratitude envers lui que lorsque je paierai à mon tour, tribu à la nature. À tous ceux et celles qui avez un ange gardien dans votre entourage, prenez en soin et profitez de chaque moment. La vie est un cadeau précieux. C’est quand on nous l’enlève qu’on s’en rend vraiment compte. Que l’âme d’Hilaro Beauzil (Papi Roro) repose en paix dans sa dernière demeure à Southern Memorial Park!

r_bourget@yahoo.com

MTS (Maitrise en Travail Social)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s